Le secret du bonheur au golf

Nous savons au golf qu’il y a des jours avec et des jours sans. Pour autant, il y a bien quelque chose qui nous permet de ne pas être abattu lorsque l’on est dans un mauvais jour : la certitude qu’il y aura des biens meilleurs.

Cela peut paraître simpliste mais je crois fermement qu’au delà du contexte social et naturel du golf, il y a bien la notion de plaisir de performance qui nous anime.

Cette volonté de vouloir se prouver à soi-même que l’on peut aller plus loin. Et c’est bien la finalement tout l’enjeu de notre plaisir du golf. Il s’agit d’avoir la conviction et les preuves que nous progressons en permanence.

C’est même un besoin fondamental humain d’accomplissement personnel.

accomplishment

Mais face à cela, il y a en général des blocages qui ne nous incitent pas à progresser :

– Emploi du temps surchargé
– Manque d’énergie
– Pas d’envie d’aller au practice où on sait pas quoi faire
– Un magasine qui nous donne une astuce et notre pro qui en donne son contraire

Pas étonnant qu’avec tout ça, la progression ne soit pas au rendez-vous, surtout si on est pas athlétique de base et sans aucune connaissance. Alors quoi faire ?

Personnellement, j’ai eu une chance qui est mon secret absolu : j’adore apprendre et m’entraîner.
Je ne compte plus les bouquins, conférences, formations en ligne, vidéos youtube et autres qui sont passés devant mes yeux. Je dois dire que sans un esprit ultra cartésien, il m’aurait été impossible de s’y retrouver tant le swing est complexe.

Et pourtant, c’est bien grâce à toutes ces connaissances que je peux maintenant décider de ce qui me rapproche ou pas de ma prochaine amélioration golfique.
Savoir, c’est bien, mais après il faut le mettre en pratique. C’est là où j’ai mon deuxième avantage : j’adore le practice.

Tranquille avec mes clubs, l’esprit libre d’expérimenter des trajectoires, faire le lien entre ce que je ressens au niveau du corps et ce que me montre la caméra. Pouvoir simuler un parcours ou effectuer des jeux avec un pote d’entrainement.

pratice

Le voila le secret : Trouver une méthode pour aimer progresser.

Le bonheur ne vient pas du fait d’avoir le Drive de Rory McIlroy. il s’agit, au rythme de chacun, de pouvoir progresser en permanence, recevant de manière continu les fruits de notre propre évolution.

Pour autant, apprendre suggère d’avoir de l’énergie, c’est pour cette raison que je vous conseille très fortement d’aller au practice le midi plutôt que le soir. En effet, notre volonté étant à l’image d’un réservoir qui se vide à chacune des décisions que nous prenons pendant la journée, lorsque le soir arrive, plus de volonté d’aller au practice : fin de la progression.

Le principe est alors très simple : Prendre ses clubs et ses chaussures dans la voiture en permanence, savoir quoi améliorer, y aller le midi et confectionnez une séance d’entrainement alliant le jeu à la progression.

A bientôt les smartgolfeurs.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.